Partagez    Imprimer Envoyer par mail

Plan d’allégement du confinement

3 dates à retenir

Allocution du Président de la République du 24 novembre 2020 et précision apportées par le Premier Ministre le 26 novembre.

Source : Préfecture de la Haute-Garonne

 

28 novembre

Le confinement va connaître des assouplissements :

  • les commerces pourront rouvrir et les services à domicile pourront reprendre dans le cadre d’un protocole sanitaire strict et jusqu’à 21 heures au plus tard ;  instauration de la règle de 8 m2 par client, les personnes d’un même foyer venant ensemble seront comptabilisés comme une seule personne.
  • ouverture des commerces culturels (ex : librairies, bibliothèques, archives, galeries d’art, magasins de musique et salles de vente).
  • les déplacements pour motifs de promenade ou activité physique en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 km autour du lieu de confinement, et ce pour trois heures ; sous réserve de posséder une attestation.
  • les visites immobilières seront autorisées, tant pour les professionnels que les particuliers.
  • les activités extra-scolaires seront de nouveau autorisées.
  • les offices religieux pourront reprendre dans la limite de 30 personnes. Cette juge pourra évoluer en fonction de la situation sanitaire. Il est envisagé d’adapter cette jauge en fonction de la capacité globale du lieu.
  • les cours de conduite des auto-écoles pourront également reprendre. Néanmoins, les cours théoriques devront perdurer en distanciel.

Néanmoins, ce ne sont que des mesures d’assouplissement du confinement, ce qui signifie que le système d’attestation reste en vigueur, que les déplacements non-nécessaires sont à proscrire, au même titre que les réunions privées et les rassemblements familiaux. Il faudra continuer de rester chez soi un maximum et de télétravailler quand c’est possible.

 

15 décembre

A cette date, le confinement pourra être levé si le nombre de nouvelles contaminations journalières reste inférieur à 5 000 et si le nombre de personnes en réanimation pour Covid-19 est compris entre 2 500 et 3 000.

  • les déplacements seront autorisés sans attestation et donc seront possibles entre régions en dehors des heures de couvre-feu  ;
  • un couvre-feu sera en vigueur sur l’ensemble du territoire entre 21 heures et 7 heures du matin (sauf les soirs des 24 décembre et 31 décembre) ; entre 21 heures et 7 heures, l’attestation dérogatoire sera toujours en vigueur.
  • les activités extra-scolaires en salle dispensées en club seront de nouveau autorisées ;
  • les musées, salles de spectacle et cinémas pourront rouvrir en appliquant le protocole sanitaire strict défini lors du couvre-feu précédent. Les séances pourront se terminer à 21 heures et le ticket fera foi afin de rentrer chez soi après 21 heures ;
  • les écoles de musique et les conservatoires pourront rouvrir, sauf pour les cours de chant. La dérogation pour les professionnels du milieu artistique restera en vigueur ;
  • les voyages touristiques à l’étranger pourront reprendre, de même pour les voyages vers l’Outre-Mer à condition d’être en possession d’un test RT-PCR négatif effectué 72 heures avant le départ.

L’interdiction des rassemblements sur la voie publique perdurera, ainsi que l’interdiction des grands rassemblements.

Il en va de même pour les bars, restaurants, discothèques et parcs d’attraction qui resteront fermés.

Les stations de ski quant à elles ne pourront pas rouvrir avant janvier selon le Président “Concernant les stations de sports d’hiver, une concertation a été engagée par le Gouvernement avec les élus locaux et les professionnels : les décisions seront finalisées très prochainement. Mais il me semble toutefois impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes et bien préférable de privilégier une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions. Nous nous coordonnerons sur ce point avec nos voisins européens”.

Le chef de l’État a également fait des recommandations quant au comportement à adopter dans la sphère privée, et notamment de porter le masque, y compris à l’intérieur, lorsque nous sommes en présence de personnes avec qui nous ne sommes pas habituellement confinées.

 

20 janvier

Si les chiffres de l’épidémie continuent de baisser :

  • le couvre-feu sera décalé ;
  • les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir ;
  • les lycées pourront rouvrir et accueillir l’ensemble des élèves dans leurs locaux ;
  • à partir du 3 février (15 jours plus tard) les universités pourront reprendre dans les mêmes conditions ;

Le Président a précisé qu’à partir de cette date, “nous ferons le point tous les 15 jours pour voir si nous pouvons prendre de nouvelles mesures d’ouverture”.


En dehors de ces mesures, il a été évoqué les points suivants :

– la réorganisation de la stratégie “tester, alerter, protéger”
– la campagne de vaccination qui sera déployée fin décembre
– le soutien face à la crise économique par le biais de nouvelles mesures
– les autres préoccupations sanitaires, notamment les pathologies autres que le Covid-19
– la préparation d’une stratégie pour prendre en compte les effets de la pandémie au niveau psychologique
– la vigilance accrue dont il faut faire preuve concernant les violences intra-familiales